thomas



Continuité d’usage


Trio pour deux danseurs, un conservateur de Musée et une fresque cachée dans les combles du tribunal d’Etampes.

Avec le Théâtre Brétigny - scène conventionnée art & création - 2 février 2020


Un petit trésor est caché dans les combles du Tribunal d’Etampes. Une fresque du XIIIe siècle, étonnamment bien conservée, relate – fait rare – une scène historique. Ni allégorie, ni récit religieux, cette chronique d’un événement civil mettant en scène le roi de France, reste énigmatique. De quel seigneur s’agit-il ? Et surtout, quelle femme l’accompagne ? Les historiens avancent leurs hypothèses et la peinture conserve son mystère. La chorégraphe Julie Desprairies met en scène le décryptage de cette fresque dans une création qui questionne l’histoire de la justice, alors que sur le parvis, devant le tribunal, se déroule un autre événement d’une actualité plus brûlante. Une performance à plusieurs entrées où le récit, non univoque, flirte avec la réalité.


Conception Julie Desprairies
Avec Elise Ladoué, Olivier Renouf et Sylvain Duchêne (Conservateur du Musée d’Etampes)
Costumes Atelier Ingeburge
Production Compagnie des prairies Coproduction Théâtre Brétigny-scène conventionnée art & création Partenaires Communauté d’agglomération de l’Étampois sud Essonne, Tribunal d’instance d’Étampes et Conseil départemental d’Essonne


Extrait vidéo




Looping


Dialogue entre  un designer et  une chorégraphe
Biennale Internationale Design Saint-Etienne
Site Le Corbusier, Firminy

Exposition à la Maison de la culture de Firminy - 2017


David Enon, designer, et Julie Desprairies, chorégraphe, sont allés à la rencontre de personnes qui, dans l’exercice de leur métier, entretiennent une relation avec le patrimoine Le Corbusier de Firminy. Au pâtissier qui a créé le gâteau en forme d’Eglise Saint-Pierre, aux médiatrices qui font visiter les bâtiments, à la gardienne du stade, à la femme de ménage de la maison de la culture… ils ont posé une série de questions sur leurs rapports aux gestes et aux objets. LOOPING est une exposition performée par ses visiteurs qui illustre ce postulat : si le designer est un danseur qui s’ignore et le danseur est un designer qui s’ignore, nombreux sont les travailleurs qui sont des danseurs-designers qui s’ignorent.


Par Julie Desprairies et David Enon

Production  Compagnie des prairies Coproduction  Office du Tourisme de Saint-Etienne  /  Biennale Internationale Design Saint-Etienne  en partenariat avec  l’Ecole Supérieure des beaux-arts TALM – Site d’Angers  et la Ville de  Firminy


Télécharger le journal Looping
Sweep Dance
Le cours de béton