actualités


Actualités


LES AMIS DE FONTBARLETTES

Un film dansé de Julie Desprairies et Louise Narboni

Dans le cadre de son association à Lux-Scène nationale de Valence, Julie Desprairies invite la réalisatrice Louise Narboni à imaginer une fiction s’appuyant sur le réel de sa résidence chorégraphique sur le territoire. Un film de 30 minutes qui raconte les danses partagées de deux interprètes, Ramon Lima et Elise Ladoué, traversant les paysages de la Drôme et de Valence, en suivant le fil de l’eau.

Résidence de création automne 2023, tournage mai 2024 – LUX-Valence, TS Production

Faire ruisseler les gestes, histoires et savoir-faire liés à l’eau jusqu’au centre-ville pour une création qui parle de la relation intime de la ville à la Drôme voisine. Trace de la liaison entre la montagne et la cité, cette relation sera mise en scène par la chorégraphe, dans un désir de décloisonnement des représentations de la ville et de la campagne. Avec son équipe, elle ira à la rencontre des personnes qui entretiennent, se servent ou jouissent de l’eau de la Drôme : agriculteurs, gestionnaires de l’eau potable, techniciens d’Eau de Valence Romans agglo, jardiniers, pêcheurs ou baigneurs… Le réseau des canaux qui traverse la ville nous conduira jusqu’au plus vaste jardin valentinois, le parc Jean-Perdrix, dessiné dans les années 1960 et situé dans le quartier Fontbarlettes, connu pour son plan d’eau et ses majestueux châteaux d’eau dessinés par le sculpteur Philolaos.

Avec Louise Narboni, elles fictionnaliseront le travail chorégraphique pour imaginer le récit de ces danses.


MON THÉÂTRE EN MOI

Création in situ pour les quartiers de Vaise et La Duchère
TNG-Centre dramatique national de Lyon

29 et 30 juin 2024, parcours dans le voisinage du Théâtre Nouvelle Génération
5 représentations

Salle des fêtes dessinée dans les années 1930 par Michel Roux-Spitz, le Théâtre Nouvelle Génération subit actuellement d’importants travaux de restructuration de son espace scénique. L’occasion d’inviter Julie Desprairies à déployer sa démarche dans le quartier alentour. Alors qu’il est fermé pour deux saisons, comment le TNG, connu dès les années 1960 sous le nom de Théâtre des Jeunes Années, continue-t-il d’exister dans l’imaginaire des habitants de Vaise et La Duchère ? Quels souvenirs de spectacles persistent dans les corps et les mémoires des enfants du quartier, devenus adultes ? Et dans les souvenirs récents des jeunes et petits d’aujourd’hui ?

Quelles sensations, images, anecdotes demeurent du bâtiment, de ses équipes administratives, techniques, artistiques, des spectacles qui y ont été créés, alors qu’on ne peut plus y accéder ?C’est à partir de ces questions simples relatives à l’histoire du lieu et des spectacles programmés, que sera créée, après une résidence longue de l’équipe artistique sur place, une création contextuelle spécifiquement pensée pour le voisinage du théâtre.

Mon théâtre en moi raconte le TNG comme architecture, comme institution, comme histoire spectaculaire, incarnées dans le corps des habitants. Ils dansent et racontent leur théâtre, dans différents endroits choisis de Vaise et de La Duchère : lieux de vie, de culte, d’apprentissage, de courses, de loisirs ou de sport…

Mon théâtre en moi est un parcours dans le voisinage du Théâtre Nouvelle Génération, qui traverse écoles, commerces, jardins, lieux associatifs et culturels de proximité, appartements, places ou gymnases, à la rencontre d’une évocation poétique du théâtre par son public même.