Il faut dire l’importance du plan


Lecture-performance de textes de l’architecte Pierre Riboulet

Pavillon de l'Arsenal, Festival "Paris en toutes lettres" - 7 juin 2009


Pierre Riboulet, architecte et urbaniste (1928-2003), a toujours placé le contexte et l’usager au centre de ses projets. Son œuvre maîtresse, l’Hôpital pour la mère et l’enfant Robert Debré (Paris 19e), constitue un modèle de réflexion sur les moteurs de la composition architecturale et urbaine. Cette pensée en mouvement a été soigneusement compilée par l’auteur, dans un journal intitulé Naissance d’un hôpital.

Julie Desprairies propose d’en donner une lecture incarnée, par Mathieu Riboulet, écrivain et fils de l’architecte. Le corps peut-il donner à voir, par instants fugitifs, davantage que la voix seule ne laisse entendre, des organisations spatiales, des structures, des matériaux, des convictions de l’architecte ?

Extraits des ouvrages de Pierre Riboulet :
Un parcours moderne, Editions du Linteau, Paris, 2004
Naissance d’un hôpital, Verdier / Editions de l’Imprimeur, 1994
Écrits et Propos, Editions du Linteau, Paris, 2003

Extraits du film de Jean-Louis Comolli, Naissance d’un hôpital
Kindertotenlieder de Gustav Malher par Christa Ludwig
L’Art de la fugue de Jean-Sébastien Bach par Pierre-Laurent Aimard
Les Petits Moulins à Vent de François Couperin par Noëlle Spieth


Conception Julie Desprairies Lecture Mathieu Riboulet Danse Elise Ladoué Vidéo Arnold Pasquier Photos Vladimir Léon Régie numérique Maël Teillant Régie Adeline Pierrat


Voir un extrait du « Petit vocabulaire danse/architecture »
Lire le programme de salle