« OUI »


Spectacle pour l’Hôtel de Ville de Blanc-Mesnil

Hôtel de Ville de Blanc-Mesnil - Forum Culturel de Blanc-Mesnil - 4-9 mai 2004


 « OUI » est une pièce chorégraphique conçue pour l’hôtel de ville de Blanc-Mesnil, bâtiment dessiné par l’architecte André Lurçat et inauguré en 1967.

Julie Desprairies a choisi ce lieu en écho à sa pièce Ici cette fois-ci, créée pour le Collège néerlandais de la Cité internationale universitaire de Paris, bâtiment des années 30 de W. M. Dudok, et dont Lurçat s’est inspiré pour son hôtel de ville.

Aux qualités plastiques du bâtiment (lisibilité des volumes, proportions humaines, circulation subtile de la lumière) viennent s’ajouter les fonctions pratique et symbolique du lieu. La Mairie, matérialisation construite du projet communal, lieu de rencontre entre l’espace privé des événements qui ponctuent la vie et sa représentation publique, entre les histoires individuelles et l’histoire collective, constitue une source d’inspiration inattendue. La Compagnie des prairies y travaille ainsi depuis l’été dernier, se faisant accepter dans le lieu, en faisant patiemment la connaissance, y trouvant de multiples incitations de travail.

Les danseurs puisent aussi bien dans le vivier des occupations quotidiennes que dans les formes du mobilier et du bâtiment, fouillent dans les archives et dans l’histoire. Les costumes sont créés à partir de photos d’archives, les sons prélevés sur place, le « Divertimento » écrit spécifiquement pour la salle des mariages. L’équipe de « OUI » est formée de danseurs, non-danseurs et élèves de l’Ecole de Musique et de Danse de Blanc-Mesnil.

« Le fait que Lurçat ait clairement pensé l’échelle de son architecture par rapport aux proportions humaines rend passionnante la recherche de déplacements, de gestes, de mouvements, d’actions des corps dans cet espace. Comment ma main s’accroche-t-elle à une corniche ? Combien de pas puis-je faire d’un mur à l’autre ? Et si j’accélère ? Le balcon peut-il contenir mon corps en largeur ? Mon bras tendu atteint-il le haut du coffrage ? Partant de questions simples, physiques, nous avons exploré le lieu avec nos corps comme outils de mesure et d’évaluation (des poids, des forces, de l’inertie, des distances…). Une évidente beauté émane des déplacements et actions des corps d’hommes et femmes dans un espace qui a été conçu pour eux. Et c’est cela, me semble-t-il, la force de l’architecture de Lurçat : ce souci constant des proportions humaines, cet idéalisme modeste qui allie beauté plastique et fonctionnalité. »

Julie Desprairies


Conception Julie Desprairies Danseurs Célia Abitabile, Barbara Carlotti, Gaëtan Le Marchand, Mickaël Phelippeau Costumes Juliette Barbier Composition originale Olivier Penard (Commande de l’ENMD de Blanc-Mesnil), interprétée par l’Orchestre d’harmonie de l’Ecole nationale de musique et de danse

Co-production Forum Culturel de Blanc-Mesnil avec le soutien du Conseil général de Seine-Saint-Denis