A deux pas


Environnement chorégraphique pour le campus La Doua de l’Insa de Lyon

campus de l'Insa de Lyon - 17-21 avril 2007


Une rencontre entre la danse…

La création chorégraphique de Julie Desprairies s’est nourrie de l’histoire du campus de l’Insa (Institut National des Sciences Appliquées) de Lyon, de ses usages, de ses étudiants, de son architecture, de son parc technique.
Chaque mouvement réalisé par les étudiants-danseurs fait écho à un geste usuel, à une perspective architecturale ou encore à une manipulation scientifique.
Leur interprétation se réfère à la vie d’un campus des années 60 (l’Insa a été créé en 1957). Entraînant le public à travers le vaste parc paysagé, la bande rock et glamour des étudiants-danseurs révèle ou détourne les usages multiples des différents espaces du campus (serre, cabanon renfermant des produits chimiques, amphithéâtres, salle capitonnée…).

… l’architecture

Inspiré par les campus américains, l’architecte Jacques Perrin-Fayolle (Grand Prix de Rome) dessine le Domaine Scientifique de La Doua en 1957. L’architecture du campus est caractéristique de celle des années 50 : ensemble stylistiquement uniforme, barres en béton brut de décoffrage surmontées de toits-terrasses et disposées perpendicu- lairement.

À deux pas investit une quinzaine de bâtiments du site et différents espaces extérieurs. La géométrie rectiligne des bâtiments et des rues, le dessin brutaliste des amphis qui ponctuent le site, ajouté à la dimension humaniste de cette grande école, ont été les moteurs de recherche de Julie Desprairies pour sa création.

… et la musique

Le choix du compositeur d’origine hongroise György Ligeti (1923-2006) a été assez évident pour cette création. Son intérêt pour les recherches scientifiques, son innovation musicale via ses musiques « statiques » ou post- séquentielles, et son départ en 1957 vers l’Allemagne pour expérimenter plus librement sa musique électronique font de lui un pionnier en la matière. György Ligeti a marqué son temps grâce à l’innovation qu’il a apportée dans la création musicale du XXe siècle, tout comme l’INSA de Lyon dans le domaine de l’enseignement supérieur scientifique.

En 2018, A deux pas inspire une nouvelle génération d’étudiants-ingénieurs-danseurs pour l’Inventaire dansé de la Ville de Villeurbanne.


Conception  Julie Desprairies Assistant chorégraphe Marcelo Sepulveda Danseurs Raphaël Beau, Sandra Binauld, Loïc Colomb, Valérie Collomb-Clerc, Anne-Sophie Deveaux, Pauline Drifford, Pauline Faivre, Fanny Fontaine, Fleur Gaultier,Agnès Gravrand, Claire Guy, Olivia Hué, Marine Jeanmougin, Julie Kusnierz, Lucile Lallemant, Caroline Landron, Clémentine Lebret, Gauthier Leprince, Cécile Mollaret, Olivier Peyronnard, Aurore Quenel, Mathilde Richard, Sandie Ruaro, Blandine Thébault, Lucile Vareilles, Marie Ville, Julien Weste Elèves de Clarisse Daurat – Ecole Lazare Goujon Haris Aggoun, Teo Arnaud, Sana Bekaddour,Ahmed Bendjeladi, Taslim Bousnina, Zina Buisson, Flora Coulaud, Alban Fonteix,Eugénie Fricaud, Mayeul Galli, CharlotteGeneau, Jennifer Houdelet, Thomas Martinez, Thomas Monneret, Lison Nevoret, Luca Niccolai, Juliette Paccoud, Charlotte Rival De Rouville, Damien Rolland, Julien Vargas Coordination générale Marie-France Carrière Responsable artistique Céline Dumont, Nathalie Drapeau Conseillère musicale Véronique Boige Orchestre Symphonique INSA-Universités (OSIU)- Direction Guillaume Bourgogne  et les étudiants de la section Musique-Etudes, de la section Arts Plastiques-Etudes, de la section Théâtre-Etudes option Technique, de l’association Lézarts de l’Insa


Lire le programme de salle



Compagnie des prairies - Site officiel